Zoom sur le montant maximum de l’aide individuelle à la formation de Pôle emploi (AIF)

Zoom sur le montant maximum de l’aide individuelle à la formation de Pôle emploi (AIF)

Vous cherchez des informations sur les solutions pour financer votre projet professionnel ? Reconversion, renforcement des compétences actuelles ou accès au marché du travail, qu’importe : savoir quel est le montant maximum pour l’AIF de Pôle emploi peut vous aider à vous organiser. Alors quel est-il ? Et quelles sont les conditions pour bénéficier de ce dispositif de financement ?

On vous renseigne sur le montant maximum de l’aide individuelle à la formation et ses modalités.

Quel est le montant maximum pour l’AIF et de quoi dépend-il ?

⇒ Le montant maximal de l’aide individuelle à la formation est de 8 000 €. ⇐

💡 L’AIF est plafonnée à 5 000 € dans le cas d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

Cependant, cette aide n’est pas une somme fixe : elle varie selon la situation de l’apprenant. Le maximum qui peut vous être versé reste donc défini par :

  • le coût de votre formation ;
  • le versement de votre AIF à titre d’abondement (en complément d’autres dispositifs de financement tels le CPF, les régions, etc.) ou en vue de pallier l’absence de prise en charge du prix de votre formation par ces autres dispositifs.

💡 Bon à savoir : l’AIF ne peut être demandée que dans un second temps après avoir sollicité les autres aides financières auxquelles vous êtes éligible. Si elle vous est accordée, elle sera alors directement versée à l’organisme de formation choisi.

Quels frais couvre le montant de ce dispositif de financement ?

L’AIF a pour vocation de prendre en charge de façon partielle ou totale les frais pédagogiques d’une action de formation. Cela correspond donc aux frais d’enseignement, d’accompagnement et d’évaluation des élèves, qu’ils se déroulent en présentiel ou à distance (e-learning ou non).

L’aide individuelle à la formation ne concerne pas :

  • les possibles frais d’inscription à une session ainsi qu’à un examen ou un concours à son issue ;
  • l’achat de matériel qui pourrait être nécessaire pour bien se former.

💡 Le saviez-vous ? Que vous soyez ou non indemnisé par Pôle emploi, vous pouvez demander à votre conseiller si vous êtes éligible à l’aide à la mobilité. Elle a pour but de couvrir les dépenses liées au déplacement, à l’hébergement et aux repas pendant votre formation.

Qui a le droit à l’AIF ?

Peuvent en bénéficier :

  • les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, qu’ils perçoivent ou non l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ;
  • les bénéficiaires d’un contrat de reclassement professionnel (CRP) ou d’un contrat de transition ou de sécurisation professionnelle (CSP ou CTP).

💡 L’AIF n’est pas accessible aux personnes pouvant passer par l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) ou par la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI), autres dispositifs de Pôle emploi.

Quelles formations sont éligibles à l’AIF ?

Pour qu’elle soit financée par l’aide individuelle à la formation, il importe que l’action choisie relève de la formation continue (c’est-à-dire pour adultes) et qu’elle soit :

  • en cohérence avec le projet professionnel du candidat ;
  • dispensée par un organisme éligible (la certification Qualiopi est désormais requise par les financeurs) ;
  • validée dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE).

Les actions financées sont principalement à visée professionnalisante (CAP, BTS, formations courtes, bilan de compétences, etc.), et plus rarement universitaires.

💡 Envie de découvrir la liste des formations concernées par l’AIF ? N’hésitez pas à consulter la page « trouver ma formation » de Pôle emploi.

Comment obtenir cette aide de Pôle emploi ?

Afin de bénéficier de l’AIF dans le cadre de votre PPAE, il convient d’en faire la demande à votre conseiller. S’ensuivent plusieurs étapes :

  • demander un devis à l’organisme formateur pour la session visée ;
  • le recevoir dans son espace personnel sur le site de Pôle emploi ;
  • le signer afin qu’il soit transmis à Pôle emploi, au moins 15 jours avant le début de la session en regard du délai de réponse.

💡 Notre conseil : les refus d’AIF restent possibles, aussi privilégiez l’anticipation et prenez le temps de penser à d’autres solutions de financement, au cas où cela soit nécessaire.

Quelle rémunération est possible en plus du montant maximum de l’aide individuelle à la formation ?

Selon votre situation (éligibilité à l’ARE, etc.), vous pouvez percevoir une rémunération pendant votre cursus, lorsque celui-ci est financé par l’AIF. Plusieurs autres allocations sont proposées par Pôle emploi et par la région, aussi n’hésitez pas à demander l’avis de votre conseiller.

Savoir quel est le montant maximum pour l’AIF est un point important dans la préparation de votre formation, son financement pouvant parfois représenter une source de stress.

Des questions sur un cursus précis, besoin d’un devis ? L’équipe StraFormation reste à votre disposition.

À lire aussi : Le guide de la formation professionnelle en France.