Quelle est la différence entre un organisme de formation et un centre de formation ?

Quelle est la différence entre un organisme de formation et un centre de formation ?

L’organisme de formation est un organisme agréé qui diffuse et dispense des formations. Cette structure est à ne pas confondre avec le centre de formation. En effet, l’activité du centre de formation est de prodiguer un enseignement qui débouche sur un diplôme reconnu par l’État. L’organisme de formation, lui, va proposer une formation qui débouche sur une certification professionnelle relevant du registre national des certifications professionnelles (RNCP) ou du registre spécifique (RS).

L’organisme de formation : une entreprise destinée à diffuser des offres de formation

Un organisme de formation en France est un organisme dont l’activité consiste à proposer une offre de formation professionnelle. En France, un organisme de formation doit être déclaré auprès du préfet de région. Lors de sa déclaration, l’organisme de formation, ou le formateur, se voit attribuer un numéro de déclaration (NDA). Dès lors, il est intégré sur une liste qui est tenue à jour par le préfet de région territorialement compétent.

Dans les faits, le Code du travail parle indifféremment d’organisme de formation ou de dispensateur de formation. Bien entendu, le terme de prestataire de formation professionnelle est également valable.

Pour justifier de la qualité de leur offre de formation professionnelle, chaque organisme de formation, chaque formateur, est tenu de transmettre chaque année son bilan pédagogique à la préfecture ; et ceci qu’il soit une personne physique ou morale.

Ces données sur la qualité des actions de formation sont indispensables. À défaut de transmission de ces informations, la préfecture retirera son agrément à l’organisme ou au formateur défaillant. Il en résulte que ces organismes de formation ne peuvent proposer que des formations de qualité. D’ailleurs depuis janvier 2022, seuls les entreprises prestataires de formations et les formateurs personnes physiques détenteurs de la certification Qualiopi peuvent proposer des formations éligibles au CPF (compte personnel de formation). Il ne reste plus au salarié qu’à trouver la formation qui lui correspond.

Le centre de formation : une structure chargée de dispenser les formations professionnelles

Un centre de formation est très différent des organismes de formation. En effet, c’est un endroit dont la mission est de dispenser différentes formations professionnelles. Dans cet établissement les salariés développent leurs compétences dans le cadre de leurs projets professionnels. Seuls des salariés sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sont acceptés dans ces organismes.

Comme les organismes de formation, ces structures doivent disposer d’un agrément. Ces centres de formation sont généralement gérés par les chambres des métiers ou encore les chambres de commerce. Ces centres peuvent être publics ou privés.

Dans ces structures, on trouve notamment les centres de formation d’apprentissages (CFA), mais aussi les centres de formation internes des grandes entreprises.

Les principaux organismes et centres de formation : quelles formations pour quels salariés ?

Les organismes de formation et les centres de formations sont deux structures bien différentes. Les premiers proposent des actions de formation de type développement des compétences ou d’acquisition des bases d’un métier. Les seconds dispensent directement la formation dans des établissements de type scolaire.

Leur enseignement débouche sur un diplôme reconnu par l’État.

Le public visé par les organismes et les centres de formation

Un organisme de formation s’adresse à tous les acteurs du monde du travail, salariés ou non. Le centre de formation, lui, s’adresse uniquement aux salariés en apprentissage ou dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Si les centres de formation fonctionnent généralement par secteur et par année scolaire, les organismes de formation proposent leurs services à la demande.

En définitive, si leurs missions sont assez semblables, leur public est très différent.

Organismes et centres de formation : quels acteurs dans quels secteurs ?

Il existe de nombreux organismes de formations tout comme il existe de nombreux centres de formation. L’un des plus connus est le GRETA. C’est un organisme de formation public qui regroupe et mutualise au niveau local les ressources des établissements publics d’enseignements. Le but de cet organisme de formation est de rapprocher la formation professionnelle de son public.

Le même type d’organisme de formation a été mis en place pour les demandeurs d’emploi. Il s’agit de l’AFPA, qui est lui aussi un organisme de formation public. Bien entendu, de nombreux organismes de formation privés complètent l’offre de formation de ces deux structures.

Toutefois, il faut savoir bien choisir son organisme de formation. Les centres de formations eux, peuvent eux aussi être publics ou privés. Contrairement aux organismes de formations, ils sont organisés par secteur. Ainsi, là où un salarié pourra librement choisir son organisme de formation, un apprenti relèvera de la carte de secteur de son métier. Il devra s’adresser au centre de formation professionnelle dont il dépend.

Le financement des formations professionnelles dans le cadre d’un organisme ou un centre de formation

Le financement des formations professionnelles est différent selon qu’il s’agit d’une formation dispensée dans un centre de formation ou un organisme de formation. Le financement dans le cadre des centres de formation est simple. Les structures sont financées par les chambres consulaires ainsi que les entreprises du secteur. L’apprenti, lui, est financé par son entreprise.

En effet, un apprenti est un salarié auquel l’entreprise dégage du temps de travail pour qu’il puisse suivre une formation professionnelle.

Ainsi, il bénéficie d’une rémunération qui correspond au temps qu’il passe en entreprise.

Concernant les organismes de formation, ceux-ci peuvent être des entreprises privées, auquel cas leur financement relève de la gestion des entreprises. Si ce sont des entreprises publiques, elles sont financées par des fonds publics. Les stagiaires, eux, peuvent faire prendre leurs formations en charge par le biais des OPCO et du Fongecif. Ils peuvent, bien entendu, mobiliser leur compte personnel de formation (CPF) pour faire prendre tout ou partie de leur formation en charge.