Quelle formation faire pour réussir sa reconversion professionnelle ?

Quelle formation faire pour réussir sa reconversion professionnelle ?

Selon un sondage BV, un Français sur deux a envie de tenter une reconversion professionnelle. Tous ne réaliseront pas leur projet de changer de métier. Néanmoins, un certain nombre d’entre eux vont changer d’emploi et de vie professionnelle. Pour ce faire, il existe de nombreuses formations professionnelles. Bien entendu, elles seront à choisir en fonction du niveau du salarié.

En effet, une personne titulaire d’un CAP ou d’un BAC n’aura pas besoin du même niveau de formation qu’un salarié titulaire d’un BTS. La question du financement de la formation reconversion, notamment par le CPF, se posera, tout comme celle du salaire futur et du maintien du niveau de vie.

Choisir une formation pour sa reconversion parmi les métiers qui ont le vent en poupe

Pour choisir sa formation pour une reconversion réussie, il convient en premier lieu de vérifier la fiche Rome du métier visé. Ensuite, il faut s’informer sur son employabilité. Inutile en effet de choisir une formation pour entreprendre une reconversion si le métier envisagé ne débouche sur rien. Certes, certains métiers sont tendance, comme les métiers de l’informatique, du secteur commercial, de la vente, du marketing ou encore du management. Les métiers du digital sont eux aussi en vogue, ainsi que le métier d’agent immobilier. La profession de coach connaît également un grand essor. Enfin, d’autres métiers recrutent, comme celui d’auxiliaire de vie. Pour ce dernier, nul besoin de bac ou de diplôme.

Mais d’autres projets de carrière sont envisageables. Ainsi, l’artisanat connaît un très fort pouvoir d’attraction. En effet, la plupart des métiers de l’artisanat ne nécessitent pas de diplôme. Souvent l’expérience suffit. Bien entendu, tous ces métiers nécessitent des compétences.

Néanmoins, dans certains cas, il faut acquérir un nouveau diplôme sans lequel les entreprises ne recruteraient pas. Et pour ce faire, il faut suivre une formation pour sa reconversion. Il faut savoir, en revanche, que Pôle emploi finance certaines formations.

Choisir une formation en vue de sa reconversion : faire un bilan sur sa carrière

Le bilan de compétences est un incontournable pour toute reconversion professionnelle. En effet, ce bilan permet de faire le point sur son expérience professionnelle, mais aussi sur son projet et son mode de vie. L’avantage du bilan de compétences est qu’il est réalisé avec l’aide d’un professionnel qui va pouvoir donner les conseils nécessaires.

Enfin, l’autre avantage de ce bilan est qu’il est considéré comme une action de formation.

À ce titre, le bilan de compétences peut être pris en charge par le compte personnel de formation (CPF) du salarié, et ceci, quel que soit le poste de travail occupé par le salarié. De plus, lors du bilan de compétences, le consultant propose souvent un parcours de formation.

Il faut savoir qu’on peut quitter un CDI pour une reconversion professionnelle.

Choisir une formation pour sa reconversion : se projeter dans son avenir professionnel

Pour choisir, sa reconversion professionnelle, il faut aussi se projeter dans son avenir professionnel. En effet, il faut se poser la question de la durée et du niveau de la formation à envisager. Ainsi, la fiche Rome des métiers peut être d’un grand secours pour trouver la bonne formation professionnelle. En effet, pour un métier comme agent immobilier, un niveau BTS immobilier ou BTS en gestion peut être souhaitable. Il faudra se poser la question du financement de cette formation.

De ce fait, il peut être intéressant d’utiliser le compte personnel de formation de transition (CPF de transition). C’est une mobilisation du CPF dans le cadre d’une reconversion professionnelle pour entreprendre une nouvelle activité. À ce titre, le CPF pourra financer la formation nécessaire pour embrasser le nouveau métier.

Pour les demandeurs d’emploi, cela sera moins complexe. En effet, ces derniers peuvent bénéficier d’un financement de Pôle emploi dans le cadre de leur formation professionnelle. De plus, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier non seulement d’une formation, mais aussi d’une aide à la création d’entreprise, si tel est le projet de reconversion. De plus, Pôle emploi finance un certain nombre de formations professionnelles, avec ou sans bac.

Choisir la bonne formation pour sa reconversion professionnelle : les étapes à suivre

Lorsque le processus de reconversion professionnelle est précédé d’un bilan de compétences, il est généralement un peu plus simple de trouver la bonne formation pour sa reconversion professionnelle et d’entamer une nouvelle carrière. Les formations en ligne ou à distance ne sont pas à négliger non plus.

Tenir compte des conseils du professionnel qui a réalisé le bilan de compétences

Cette étape peut sembler surprenante, mais elle est l’un des gages de la réussite pour entamer une nouvelle activité professionnelle. En effet, un bilan de formation est fait par un professionnel de la reconversion des salariés.

Il connaît très bien le marché des formations mais aussi le marché du travail. C’est un praticien qui aura objectivement étudié le niveau, les goûts, voire le mode de vie du salarié en instance de se reconvertir. Généralement, il va suggérer un parcours de formation aux salariés qui l’ont consulté.

Comparer les différentes formations professionnelles dans le cadre de sa reconversion

Le bilan de compétences fait, le projet de reconversion professionnelle bien étudié, il convient de comparer les différentes formations professionnelles disponibles. Contenu pédagogique, durée de la formation, mais aussi salaire prévisible.

En effet, une reconversion réussie doit permettre d’améliorer sa vie professionnelle, mais aussi sa vie personnelle. Certes, on peut perdre quelques euros dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Néanmoins, le but d’une reconversion n’est pas de perdre son salaire.

Il faut savoir que pour changer de métier, on peut réaliser sa formation tant à distance qu’en présentiel. Le diplôme ou la certification obtenu sera le même et les entreprises ne s’attardent pas à ce détail.

Bien choisir l’organisme de formation professionnelle pour se reconvertir avec succès

Choisir la bonne formation pour se reconvertir en tant que salarié ou chef d’entreprise est primordial. Néanmoins, il faut que cette formation soit dispensée par un organisme de formation titulaire de la certification Qualiopi. À défaut, les formations dispensées ne pourront être prises en charge par le compte personnel de formation (CPF) du salarié.

Or, le financement de la reconversion professionnelle est primordial pour un salarié désireux de se reconvertir. Néanmoins, en suivant la bonne méthodologie, chaque salarié peut mener à bien son projet de reconversion professionnelle. Il est ainsi possible de changer d’emploi, même à 40 ans.