La formation et Pôle emploi en 2022

La formation et Pôle emploi en 2022

La formation par Pôle emploi en 2022 comporte des nouveautés en plus des formations déjà existantes. En effet, si le rôle de Pôle emploi est d’aider les demandeurs d’emploi à sortir du chômage, Pôle emploi propose également des formations professionnelles à la personne en situation de demande d’emploi.

Ce ne sont d’ailleurs pas les seules actions de formation professionnelle dont les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier.

150 actions de formations gratuites à distance : la nouvelle formation de Pôle emploi en 2022

Pôle emploi a décidé de mener des actions renforcées de formation en 2022. C’est ainsi que cet organisme propose 150 formations gratuites à distance pour les demandeurs d’emploi. Cette action de formation est financée par le plan d’investissement dans les compétences (PIC). Ce plan prévoit de renforcer la formation des jeunes, mais aussi des adultes en situation de recherche d’emploi.

Ces formations sont gratuites pour le demandeur d’emploi. Ceci signifie qu’il n’y a nul besoin de mobiliser son compte personnel de formation (CPF). De plus, ces formations peuvent se faire à distance. Enfin, elles sont rémunérées.

En effet, ce plan prévoit, durant toute la période de la formation, de verser une rémunération au demandeur d’emploi. C’est le système de la rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE). Mieux, cette rémunération sera versée aux stagiaires, même s’ils ne bénéficient pas des allocations-chômage. 

Le guide de la formation permet d’en avoir une vision d’ensemble.

Le programme de formation de Pôle emploi et le plan personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE)

Pôle emploi ne propose pas que les actions de formations à distance mises en place par le plan d’investissement dans les compétences. Il y a aussi tout l’aspect formation du plan personnalisé d’accès à l’emploi. En effet, chaque demandeur d’emploi est tenu de signer un tel plan lorsqu’il s’inscrit à Pôle emploi. Suite à cela, il peut demander des formations à Pôle emploi.

Ces formations doivent cependant être mises en place sur demande du demandeur d’emploi. Lorsque ce dernier est intéressé par une formation, il lui appartient d’en référer à son conseiller. Celui-ci va accepter ou refuser de le faire bénéficier de cette formation.

Dans les faits, cette formation sera d’abord financée par le compte personnel de formation (CPF) du demandeur d’emploi. Si les droits acquis au titre du CPF ne sont pas suffisants, Pôle emploi procédera au financement du montant résiduel de la formation projetée.

Les autres types de formations proposés par Pôle emploi

Pôle emploi propose aussi d’autres actions de formation. Ainsi, un demandeur d’emploi qui a un projet ou une offre de travail peut demander une formation complémentaire à Pôle emploi. Il est même possible de quitter son CDI pour entamer une reconversion.

Mais Pôle emploi fait également des actions de formation en direction des jeunes demandeurs d’emploi.

Aller plus loin : La différence entre une formation certifiante et une formation diplômante.

L’action de formation préalable au recrutement : pour l’adaptation du demandeur d’emploi

L’action de formation préalable au recrutement (AFPR) est un dispositif qui permet aux demandeurs d’emploi de se former pour s’adapter à une offre d’emploi de moins de 12 mois. Dans ce cas, la personne a une offre d’emploi émanant d’une entreprise, mais il lui manque quelques compétences professionnelles. À ce moment-là, Pôle emploi peut proposer une ou plusieurs formations complémentaires à la personne.

Cette formation va lui permettre de réussir sa reconversion professionnelle. Pour ce faire, l’entreprise, le demandeur d’emploi et Pôle emploi vont passer une convention tripartite. Cette convention va permettre au demandeur d’emploi de suivre les formations nécessaires via Pôle emploi.

Ainsi, à la fin de ces actions de formation, l’entreprise va embaucher le demandeur d’emploi. Dans le cadre de cette formation, l’employeur peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 8 euros par heure de formation réalisée.

La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : une action de formation professionnelle personnalisée

La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) est le pendant de l’action de formation préalable au recrutement (AFPR). En effet, ce dispositif concerne les contrats de travail de plus de 12 mois. Là encore, Pôle emploi va procéder à la formation de demandeurs d’emploi afin de les adapter à une offre de recrutement.

Il y aura également une convention tripartite entre Pôle emploi, le futur salarié et l’entreprise. Comme dans l’AFPR, l’entreprise va recevoir des aides pour financer la formation du futur salarié. Enfin, durant toute cette période de formation, le demandeur d’emploi bénéficiera d’une rémunération.

La formation des chômeurs de longue durée : les aides de Pôle emploi

Pôle emploi mène aussi des actions pour favoriser le retour à l’emploi des chômeurs de longue durée. Pour ce faire, il faut que le demandeur d’emploi n’ait exercé aucune activité professionnelle pendant 12 mois dans les quinze mois avant d’entrer en formation.

Si tel est le cas, et que le demandeur d’emploi entreprend une formation, il aura droit à une aide financière. Cette aide sera de 1 000 euros. 500 euros seront versés lors de l’entrée en formation. Le solde sera versé lorsque la formation sera achevée. Ces aides concernent le demandeur d’emploi en POE, ainsi que celui qui va se former aux fins de répondre à une offre déjà déposée auprès de Pôle emploi.

Mais cela ne signifie pas que Pôle emploi finance toutes les formations.

L’AFPA : un organisme public de formation proposant des formations aux demandeurs d’emploi

L’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) est un organisme public qui assure la formation des demandeurs d’emploi. Pour être en mesure de suivre une formation auprès de l’AFPA, il convient de se rapprocher de Pôle emploi. À la sortie des formations de l’AFPA, plus de la moitié des chômeurs trouvent un emploi.

Il est donc ainsi possible de changer de métier même à 40 ans.