Formation professionnelle certifiante ou formation diplômante ? Nos explications pour faire la différence

Formation professionnelle certifiante ou formation diplômante ? Nos explications pour faire la différence

Le monde de la formation professionnelle peut sembler un peu complexe. De nombreuses formations sont proposées, à chaque niveau de professionnalisation. Cela va de l’apprentissage à la reconversion, en passant par un CAP, un bac ou des études universitaires.

Le catalogue recensant les formations disponibles est pléthorique. Si les formations diplômantes entrent dans la catégorie des formations certifiantes, il ne faut cependant pas confondre certification, diplôme et qualification.

La notion de formation certifiante en matière de formation professionnelle

Selon la définition de la DARES en 2011 « les formations certifiantes sont celles qui mènent à un diplôme d’État, un titre ou une certification professionnelle ». Il s’agit ainsi d’un parcours de formation reconnu par l’État. Ce parcours se fait suivant un référentiel officiel et débouche sur une certification officielle. Cette dernière est enregistrée auprès du registre national des certifications professionnelles (RNCP). Mais elle peut aussi être enregistrée auprès du registre spécifique (RS).

Elles seront néanmoins évaluées par un jury. Ces diplômes et certifications peuvent être acquis en alternance ou au titre de la formation continue.

Ces formations visent à apporter des compétences précises dans une profession déterminée. Elles sont axées sur l’emploi et la vie professionnelle. C’est souvent le cas des grandes écoles de management, qui forment directement sur les métiers de la gestion, et dont l’enseignement abouti souvent à des formations certifiantes.

Ces parcours vont déboucher plus facilement sur un emploi. C’est notamment le cas de l’apprentissage. Mais ces formations sont le plus souvent réalisées par des salariés dans le cadre de leur emploi. Le guide de la formation vous donnera de plus amples informations à ce propos.

La notion de formation professionnelle diplômante en France

Toute formation professionnelle ou non, débouchant sur un diplôme est une formation diplômante. Elle se distingue de la formation certifiante par le fait qu’elle mène à un diplôme d’État tel un CPA, un BAC, un master ou un doctorat.

Si les formations diplômantes se font en général dans les écoles ou les établissements d’enseignement, elles peuvent tout à fait se faire dans le cadre de la formation continue. Ce sont généralement des formations qui sont plus générales que les formations menant à une certification. Tout comme les formations débouchant sur des certifications, les formations débouchant sur un diplôme sont éligibles au CPF (compte personnel de formation).

Reprendre des études pour obtenir une certification ou un diplôme : un atout pour le demandeur d’emploi

Les demandeurs d’emploi ont généralement intérêt à reprendre des études pour obtenir de nouveaux diplômes ou de nouvelles certifications. Pôle emploi, en participant au financement du développement de leurs compétences, leur permet de retrouver rapidement un nouvel emploi.

Néanmoins, il peut parfois être un peu délicat de trouver la formation qui convient.

La participation de Pôle emploi au financement du développement des compétences des demandeurs d’emploi.

Le salarié qui perd son travail perçoit un revenu de remplacement de Pôle emploi. En effet, le rôle de cet organisme est de servir des allocations-chômage aux salariés concernés. Un autre des rôles de Pôle emploi est d’aider les salariés à reprendre pied sur le marché du travail. C’est ainsi que Pôle emploi propose tout un catalogue de formations en partenariat avec différents établissements et entreprises habilités à en dispenser.

Mais le salarié peut aussi reprendre des études pour concrétiser un projet de reconversion. Bien entendu, il peut choisir de créer sa propre entreprise. Là encore, il peut bénéficier du financement de Pôle emploi s’il a besoin d’un diplôme ou d’une certification complémentaire. Dans les faits, l’offre de formation de Pôle emploi en 2022 est très complète.

Le rôle du CPF dans le financement des formations d’un salarié en recherche d’emploi.

Le financement de ces parcours se fait par Pôle emploi, mais à titre subsidiaire. En effet, le demandeur d’emploi va d’abord devoir mobiliser son CPF. La partie non financée par le CPF sera alors prise en charge par Pôle emploi. Néanmoins, le CPF ne peut intervenir que si les formations visées sont dispensées par des professionnels disposant de la certification Qualiopi.

En effet, depuis janvier 2022 toutes les formations doivent obligatoirement être dispensées par des établissements d’enseignement disposant de la certification Qualiopi. À défaut, les formations concernées ne pourront être prises en charge par le CPF. Dès lors, il ne faut pas hésiter à s’informer pour tout savoir sur le financement de la formation professionnelle. Bien entendu, tous les métiers sont accessibles par le biais de ces formations.

Ainsi, Pôle emploi et le CPF peuvent financer les métiers de la communication, de l’informatique et du Web, mais aussi les métiers manuels. Ainsi, chaque métier est concerné.

De plus, ces formations peuvent se faire tant à distance, qu’en présentiel dans un établissement d’enseignement ou en entreprise. Elles peuvent aussi se faire en centre d’apprentissage, ou dans le cadre de l’alternance.

Diplômes ou certifications ? Formation initiale ou continue ?

La différence entre les formations de type continu et les formations initiales est relativement simple. Relèvent de la formation initiale les études faites par les personnes qui ne disposent d’aucune expérience professionnelle.

En fait, cela concerne ceux qui n’ont jamais travaillé en entreprise ou qui n’ont aucune expérience du monde du travail. Toutes les autres formations et parcours relèvent du domaine de la formation continue. La distinction se fait par l’existence ou non de l’entrée dans le monde du travail.

C’est pour cela que la formation initiale ne peut être prise en charge par Pôle emploi ou par le CPF.