Quelle est la différence entre la formation en continu et la formation en initiale ?

Quelle est la différence entre la formation en continu et la formation en initiale ?

La formation continue et la formation initiale sont deux concepts différents. En fait, les deux concepts se complètent. Simplement, comme son nom l’indique, la formation initiale est celle qui a lieu préalablement à la première entrée dans la vie active. Il s’agit du cursus scolaire qui aboutit à la formation qui va permettre au futur salarié de trouver un emploi dans une entreprise. La formation continue est composée de toutes les études et formations réalisées ensuite.

Formation continue et formation initiale : définition et différences

Les deux parcours visent à acquérir des compétences professionnelles. Elles peuvent être diplômantes ou certifiantes. Néanmoins, la formation continue est plus ciblée que la formation initiale. En effet, la formation initiale comprend les acquis de base de l’éducation.

Il existe néanmoins plusieurs définitions permettant de faire la différence entre la formation initiale et la formation continue. Généralement, la formation initiale est celle qui suit immédiatement le cursus scolaire obligatoire dispensé par l’Éducation nationale. Il s’agit ainsi de la formation post-bac et universitaire. Cette formation dispense des cours théoriques et, dans certains cas, des formations pratiques. Mais la formation initiale peut aussi se faire à distance. Elle n’est pas forcément ciblée sur les enseignements professionnels. Enfin, elle concerne les adultes qui n’ont pas encore d’expérience professionnelle. Elle peut se faire tant en ligne qu’à distance.

Dans la pratique, l’Insee considère que dès que les études sont interrompues pendant plus d’une année, et qu’il n’y a pas d’expérience professionnelle, toute reprise de formation sera alors considérée comme de la formation continue. La définition de la formation continue, elle, se trouve dans l’article L6311-1 du Code du travail. Selon cet article « la formation professionnelle continue a pour objet de favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle des travailleurs, de permettre leur maintien dans l’emploi, de favoriser le développement de leurs compétences et l’accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle« .

Elle concerne les adultes et les salariés qui ont déjà une première expérience professionnelle. Elle s’adresse à ceux qui sont en reprise d’études. Mais la formation continue concerne également les salariés en reconversion. Les demandeurs d’emploi sont eux aussi concernés par ce dispositif. En fait, on relève de la formation continue lorsqu’on dispose d’un compte personnel de formation (CPF).

Les avantages de la formation continue : un atout pour les salariés

La formation continue a le grand avantage de permettre aux salariés d’augmenter leurs compétences dans le cadre de leur travail. Elle permet de mener à bien un projet professionnel. Elle aussi peut déboucher sur de nouveaux diplômes, notamment par le système de la validation des acquis de l’expérience (VAE). Mais la formation continue n’est pas que cela.

Elle favorise l’évolution des compétences professionnelles des salariés. Ainsi, elle en permet l’employabilité, en remettant leurs compétences à jour.

Ce n’est pas le seul avantage de la formation continue. Elle permet aussi à un salarié de se former pour entamer une reconversion professionnelle. Enfin, la formation continue permet aux demandeurs d’emploi de se remettre à jour, mais aussi d’augmenter leurs compétences en vue de faciliter leur recherche d’emploi.

Certes, elle est généralement payante, mais il existe des financements pour ce type de formation. Il existe ainsi différents dispositifs de formation en entreprise.

Les avantages de la formation initiale : les bases nécessaires pour intégrer le monde du travail

La formation initiale correspond au parcours tracé par l’Éducation nationale après le bac. Elle comprend également l’apprentissage et la formation en alternance, même si cette dernière se positionne avant le bac. La formation initiale, à ne pas confondre avec la formation générale dispensée par l’Éducation nationale, forme l’apprenant à sa future profession. Elle aboutit à un diplôme permettant l’entrée immédiate dans la vie professionnelle. Cet enseignement peut se faire tant à l’université que dans une grande école.

L’un des grands avantages de la formation initiale est sa gratuité, du moins en France. Son autre avantage est sa densité. En effet, il s’agit d’une formation à temps plein. Elle est ainsi totalement ciblée sur l’emploi en entreprise.

Elle est généralement validée par un diplôme. Enfin, cette formation terminée, l’étudiant peut directement intégrer le monde du travail. Bien entendu, elle peut se faire à distance ou en présentiel.

La formation continue : un dispositif permettant l’évolution d’une carrière

Choisir entre la formation initiale et la formation continue dépend grandement de la situation dans laquelle on se trouve. Si la formation initiale est presque un passage obligé, la formation continue, elle, permet à des adultes salariés de reprendre des études en cas de besoin.

La formation continue des salariés : une opportunité pour booster sa carrière

L’accès à la formation continue est à la portée de chaque salarié. Ainsi, chaque adulte peut, dans le cadre de sa vie professionnelle, reprendre ses études ou faire un stage pour augmenter ses compétences professionnelles.

Cette formation peut être suivie alors que la personne est dans les liens du salariat. Mais elle est aussi accessible aux demandeurs d’emploi. Enfin, la formation continue concerne tous les adultes, dès qu’ils ont une première expérience professionnelle.

Trouver un financement adapté à son cursus de formation professionnelle

La formation continue, contrairement à la formation initiale, est payante. Ainsi, il convient de trouver un financement. Il existe plusieurs voies. En premier lieu, concernant les salariés en activité, il y a le financement fournit par l’employeur, et plus précisément par le plan de développement des compétences.

Ensuite, il y a le compte personnel de formation (CPF). Ce compte est un droit personnel et universel du salarié. Il peut le mobiliser dans le cadre de la formation continue. Enfin, il y a Pôle emploi, qui a également la possibilité de financer la formation continue, du moins pour les demandeurs d’emploi.