Les Étapes d’une Reconversion professionnelle

Accueil > Blog > Les Étapes d’une Reconversion professionnelle

Les étapes pour changer de métier : Straformation vous guide !

Vous êtes prêt pour un nouveau travail, et même une nouvelle vie : vous avez décidé de vous reconvertir. Mais là, les questions s’enchaînent dans votre tête et vous ne savez pas comment vous y prendre afin d’atteindre votre objectif… Quelles sont les étapes pour changer de métier ? Pour réussir ma réorientation professionnelle, je dois… Me poser les bonnes questions ? Faire un bilan ? Me former ? Trouver des financements ? Un peu tout cela en même temps, sans doute. Step by step, voici un guide en 8 points clés qui vous aidera à y voir clair parmi les étapes d’une reconversion professionnelle !

cubes en bois représentant étapes reconversion professionnelle

1 – Passer par l’introspection en se posant les bonnes questions 

Lorsqu’on se demande comment changer de métier, cette première phase de réflexion autour de la reconversion professionnelle permet de sonder les raisons, les motivations de votre projet.

✔️ Depuis quand ai-je cette envie de changement ?

✔️ Est-ce une lubie, ou est-elle récurrente ?

✔️ Qu’est-ce qui ne me plaît plus dans mon poste actuel ? 

✔️ La reconversion est-elle ma seule option ?

✔️ Qu’est-ce que j’attends d’une nouvelle activité ?

✔️ Quelle est ma vision de l’épanouissement au travail ?

✔️ Ai-je une solution de secours en cas d’échec ?

2 – Réaliser un bilan professionnel, l’importante étape pour changer de métier

Seconde étape pour se reconvertir, l’idée consiste à définir précisément vos atouts et vos acquis, mais aussi les points sur lesquels vous devrez peut-être vous perfectionner. Compétences (hardskills, softskills), connaissances, qualités, zones de confort et d’inconfort… Notre conseil ? Envisager un accompagnement dans ce changement professionnel à l’aide d’un bilan de compétences ou d’un coach carrière, surtout si vous n’avez pas vraiment d’idées de quel nouveau métier faire.

💡 Vous êtes demandeur d’emploi ? L’évaluation des compétences et des capacités professionnelles (ECCP) de Pôle emploi peut vous aider à évaluer vos aptitudes pour un métier précis et à identifier les autres qui pourraient aussi vous convenir.

3 – Établir une liste de jobs de rêve

Réussir votre reconversion professionnelle, c’est aussi vous donner la possibilité d’envisager toutes les options de futur métier qui vous passent par la tête, sans vous refréner. C’est le but de cette étape : listez les idées de carrière qui, selon vous, vos proches ou votre coach pourraient vous convenir. Ne vous bridez pas, vous ferez le tri après !

💡 Les tests d’orientation et les quizz métier peuvent également vous aider.

4 – Confronter ses idées à la réalité, l’indispensable étape d’une reconversion professionnelle réussie.

Voici l’étape clé de tout plan de reconversion professionnelle. C’est le début du passage à l’action : afin d’éviter toute future désillusion ou échec dans votre projet, vous allez vous plonger dans la réalité des métiers listés afin de faire votre choix.

✔️ Rencontrez des professionnels en entreprise, sur les salons, etc.

✔️ Réalisez une mise en situation professionnelle, si possible.

✔️ Renseignez-vous sur l’offre et la demande des marchés professionnels visés : cernez les métiers et secteurs qui recrutent via les informations des chambres du commerce et de l’industrie (CCI), des conseils régionaux, de Pôle emploi, etc.

✔️ Prenez connaissance des démarches administratives à prévoir (création ou reprise d’entreprise, etc.).

5 – Explorer l’offre de formations pour adultes 

Se former s’avère parfois nécessaire pour bifurquer vers un autre secteur d’activité. Le but est ici de vous renseigner sur le type de formation continue qui pourrait coller à votre projet :

  • leur durée (courte, longue) ;
  • leurs modalités pédagogiques (présentiel, e-learning, etc.) ;
  • leur niveau (CAP, BTS, formation qualifiante, CQP, etc.) ;
  • leur éligibilité aux financements ;
  • l’emplacement du centre de formation ;
  • la qualité des enseignements (attestée par la certification Qualiopi) ;
  • etc.

💡 La validation des acquis de l’expérience (VAE) peut, selon votre parcours, vous éviter de passer par la case « formation ».

6 – Se renseigner sur votre éligibilité aux financements

À chaque situation professionnelle correspondent des aides financières en vue de se former, certaines étant parfois cumulables entre elles. 

Demandeur d’emploiCPF, Aide individuelle à la formation (AIF), Allocation de retour à l’emploi – formation (AREF), etc.
SalariéCPF, Projet de transition professionnelle, Plan de développement des compétences de l’entreprise, etc.
FonctionnaireCPF, Congé de formation professionnelle
Intermittent du spectacle & artiste auteurCPF, aides de l’AFDAS
IndépendantCPF, aides du Fonds d’assurance formation (FAF) de votre profession 

💡 Il existe aussi des aides à la création ou la reprise d’entreprise : l’ACRE de l’URSSAF et l’ARCE de Pôle emploi.

7 – Bien préparer sa formation pour adulte 

Vous devez vous former, vous avez trouvé la formation continue qui vous convient et comment la financer ? Jouez les bons élèves : mettez toutes les chances de votre côté en vous assurant de bonnes conditions d’apprentissage. Un bureau au calme, un matériel adéquat et des objectifs clairs vous aideront à apprendre en toute sérénité 👌. 

8 – Profiter pleinement de son temps de formation

Assiduité et régularité restent les maîtres mots d’une formation réussie ! Profitez de toutes les opportunités qui vous sont données, tout en préparant l’après-formation : 

  • commencez à construire votre réseau professionnel ;
  • rédigez votre CV et votre lettre de motivation pour préparer vos entretiens d’embauche ;
  • travaillez votre marketing si vous vous dirigez vers l’entrepreneuriat ;
  • etc.

💡 Notre conseil ? 30, 40 ou 50 ans, qu’importe : vos expériences passées représentent un atout, valorisez-les ! 

Une fois toutes ces étapes de la reconversion professionnelle franchies, voici venu le début de votre nouvelle carrière ! Continuez à vous former, échangez avec celles et ceux qui ont aussi opté pour la reconversion et ne vous découragez pas : changer de métier n’est pas tous les jours simple, mais lorsque l’épanouissement est à la clé, le jeu en vaut la chandelle !