Quelles sont les conditions pour bénéficier du compte personnel de formation (CPF)

Quelles sont les conditions pour bénéficier du compte personnel de formation (CPF)

Le CPF, compte personnel de formation, est un dispositif qui permet à chaque actif de se former tout au long de sa vie professionnelle. Il se met en place dès que la personne commence son activité professionnelle.

En pratique, le compte personnel de formation (CPF) a été créé à la suite du DIF. Il permet le financement de la formation continue à titre individuel.

CPF : qu’est-ce que le compte personnel de formation et quels sont ses objectifs ?

Le compte personnel de formation (CPF) a pris la suite du DIF suite à la réforme de la loi sur le droit à la formation. Il s’agit d’un dispositif destiné à assurer le financement de la formation professionnelle. Ainsi, grâce au compte personnel de formation (CPF), le salarié va être en mesure d’accéder à la formation continue. Et ceci, tout au long de sa carrière professionnelle.

Le but est de proposer un perfectionnement aux salariés peu qualifiés. L’apprentissage est également concerné par le CPF. L’objectif du compte personnel de formation est de permettre aux salariés et actifs d’augmenter leurs compétences.

En fait, le compte personnel de formation (CPF) est un outil de promotion sociale. Enfin, pour tout savoir sur le compte personnel de formation (CPF), le salarié peut le mobiliser sans en informer son employeur. Il suffit qu’il programme sa formation professionnelle en dehors du temps de travail.

Les professionnels éligibles au compte personnel de formation

Tous les actifs peuvent bénéficier d’un financement via le CPF. En effet, ce droit à la formation ne concerne pas que les salariés des entreprises privées. Les salariés de la fonction publique sont également éligibles à ces formations. Il en va de même pour les indépendants et les commerçants.

Chaque bénéficiaire se voit créditer d’un montant pouvant aller jusqu’à 500 euros chaque année. Néanmoins, il y a un plafond de 5 000 euros. Pour les personnes en situation de vulnérabilité, ces montants vont jusqu’à 800 euros avec un plafond de 8 000 euros.

Néanmoins, les droits à formation acquis via le compte personnel de formation le sont en fonction de l’activité professionnelle du bénéficiaire. En effet, le montant maximum de 500 euros correspond à un emploi à temps complet pendant toute l’année.

Si le titulaire du CPF n’a pas été actif durant toute l’année, ou travaille à temps partiel uniquement, le montant versé annuellement est réduit au prorata de son activité réelle.

Les salariés : le premier public visé par le compte personnel de formation

Les salariés sont par définition éligibles au compte personnel de formation (CPF). Ils sont d’ailleurs vivement encouragés à utiliser ce dispositif dans le cadre de leur formation pour accéder à un meilleur emploi.

Mais le CPF peut aussi permettre le financement d’un diplôme ou d’une certification de niveau supérieur. Enfin, le compte CPF peut financer un projet personnel de formation.

Les certifications et diplômes éligibles à un financement via le compte personnel de formation

Tous les diplômes et certifications sont éligibles au compte personnel de formation (CPF). Il suffit que le diplôme ou la certification visée soit dispensé par un organisme agréé disposant de la qualification Qualiopi.

Dès que la formation convoitée répond aux conditions fixées, le CPF procède à son financement. Enfin, le compte personnel de formation (CPF), pour ce qu’il faut encore savoir, permet aussi la transition professionnelle. Ce dispositif est alors nommé le compte personnel de formation de transition professionnelle.

Les conditions nécessaires pour bénéficier d’un financement par le compte personnel de formation

La loi à l’origine du compte personnel de formation a posé quelques conditions pour obtenir un financement. Elles tiennent tant au bénéficiaire qu’à la formation et à l’organisme qui la dispense.

Les conditions tenant au bénéficiaire du projet de formation à financer

Pour bénéficier d’un financement via le compte personnel de formation (CPF) il suffit d’avoir un solde créditeur suffisant. Il va sans dire que si la formation est prévue sur son temps de travail, le salarié doit obtenir l’autorisation de l’entreprise. À défaut, il suffit de suivre sa formation sur son temps libre.

Bien entendu, il est possible de faire sa formation à distance.

Les conditions tenant à l’entreprise dispensant les formations à financer par le CPF

L’organisme dispensant les formations doit être agréé et certifié Qualiopi. Il faut en tenir compte dès l’élaboration du projet par le salarié. À défaut, le compte personnel de formation (CPF) ne pourra prendre ces formations en charge. En revanche, elles ne doivent pas forcément déboucher sur un diplôme. Elles peuvent très bien aboutir à une ou plusieurs certifications.

Les spécificités du compte personnel de formation (CPF) pour les autres actifs

On a tendance à penser que le compte formation (CPF) s’applique uniquement aux salariés des entreprises du privé. Or, tel n’est pas le cas.

Les salariés, tant du secteur privé que du public, sont éligibles au financement de leur projet de formation par ce dispositif.

Les salariés de la fonction publique et la prise en charge des formations par le CPF

Dans la fonction publique, il y a des spécificités en matière de compte personnel de formation (CPF). Chaque fonctionnaire dispose d’un tel compte. Néanmoins pour les salariés non qualifiés, ce compte est davantage alimenté. En revanche, l’alimentation se fait en heures et non en euros.

D’autre part, un salarié de la fonction publique ne peut se servir du compte personnel de formation (CPF) pour le financement d’une formation en lien avec ses fonctions en cours.

Le compte personnel de formation (CPF) : un outil au service du salarié demandeur d’emploi

Le salarié peut également mobiliser son compte personnel de formation (CPF) dans le cadre de sa recherche d’emploi. En effet, si le demandeur d’emploi doit en premier solliciter son CPF s’il souhaite une formation, nul besoin de disposer de l’intégralité du crédit pour obtenir un nouveau diplôme.

Pôle emploi abondera les fonds pour permettre au salarié d’entreprendre sa formation. Bien entendu, cette formation doit faire partie des formations éligibles au CPF.

Les numéros utiles pour obtenir des informations sur le compte personnel de formation (CPF)

En premier lieu, il convient d’ouvrir son espace personnel sur le site officiel dédié au compte personnel de formation (CPF). Pour ce faire, il suffit de suivre le guide. Néanmoins, on peut avoir besoin de joindre les conseillers du CPF pour la gestion de ses formations. Deux numéros sont à la disposition des salariés.

Le 09 70 82 35 50 pour des questions d’ordre général et le 09 70 82 35 51 pour des questions d’ordre technique. Bien entendu, il existe également d’autres dispositifs visant à financer la formation professionnelle des salariés.

Aller plus loin : Quelle est la différence entre le CPF, le CIF, DIF et Fongecif ?